Liste des ouvrages censurés en Tunisie en date de janvier 2005. Établi par la Ligue des écrivains libres.

22 luglio 2005
Maurizio Dematteis
Fonte: « Tunisie : La liberté d’expression assiégée », rapporto IFEX, febbraio 2005 - 22 luglio 2005

Abdel Rahmane Abid, « De l’orientation démocratique et de la réconciliation nationale », Étude politique, Tunis, 1989 (en arabe);

Ibrahim Darghouthi, « Le pain amer », nouvelles en arabe, Dar Samed, 1990;

Abdel Jabbar Al Ich, « Poèmes pour l’Irak », coédition Dar Samed (Tunisia) et Dar al Hikme (Algérie), 1991;

Fadhel Sassi (Martyre des « événements du pain » de janvier 1984), « Mon destin est de partir », poèmes et histoires choisies par Sabah Sassi et Jelloul Azzouna, Édition journal Al-Cha’ab, 1994;

Tawkik al Bachrouch, « Notre femme à travers nos fetwas », (cent fetwas sur mille ans),

Mohamed el Hédi Ben Sabach, « Le retour de Azza, l’émigrée », roman de 235 pages, Éditions Bouzid, 1994;
Mohamed Al Chabbi, « Un témoin a dit », poèmes, Éditions Al Akhilla, 1999;

Sadok Charaf, « La grand catastrophe, ô ma patrie », poème, Al Akhilla, 1990;

Mohamed Falbi, « Les enfants d’Allah » ;

« Le musulman à travers l’histoire », recherche collective, Faculté des Lettres, La Manouba;

Afif Al Bouni, « De la stabilité politique en Tunisie », 1997;

Tawfik Ben Brik, « Maintenant, écoute-moi », poèmes, Exils et Aloès Éditions, 2000;

Tawfik Ben Brik , « Ben Brik au Palais », Maison Al Kaws – Al Nahar (Tunis-Beirut coédition), 2000;
Mohamed Ammar Khawaldya, « Le discours utile sur le nouveau régime », Édition à compte d’auteur, 2001;

Ali Azizi « Les ailes du silence », roman, 2001;

Moncef Marzouki. Ses livres, publiés à Tunis, sont retirés des librairies. Il a dû publier son roman (« Le voyage ») en France et en Syrie en 2002. 3 volumes. (Eurabe – Al Ahali, 206 pages x 3);

Hamma Hammami. Au moins dix exemplaires de son livre, imprimé et diffusé à Tunis, ont été retirés des librairies et des bibliothèques publiques dépendant du ministère de la Culture. Il a dû publier son dernier livre en France.

Jelloul Azzouna, « Liberté et littérature, même identité » (études et articles), Dar Sahar, 232 pages, 2002;

Abdelwahab al Mansouri, « Rien ne me plaît », Poèmes, 2003;

Samir Ta’mallah, « Dits en marge de l’interrogatoire », poèmes;

Jalel al Touibi, « Militant malgré lui », roman, 123 pages, 1995 (2e édition, 2004, 176 pages) .

Articoli correlati

PeaceLink C.P. 2009 - 74100 Taranto (Italy) - CCP 13403746 - Sito realizzato con PhPeace 2.6.29 - Informativa sulla Privacy - Informativa sui cookies - Diritto di replica - Posta elettronica certificata (PEC)